Côte d’Ivoire : Comment Alassane Ouattara prépare sa reconversion après la présidence

Le président Alassane Ouattara a soufflé le chaud et le froid ces derniers mois avant de se prononcer, le jeudi dernier, sur sa décision de ne pas briguer un troisième mandat lors de la présidentielle d’octobre 2020.

Le ministre Hamed Bakayoko réagit à la décision d’Alassane Ouattara

En Conseil des ministres, le 26 février, le chef de l’État s’était contenté d’annoncer qu’il prononcerait un discours sur l’état de la nation le 5 mars à Yamoussoukro. Et, sans leur donner davantage de détails, il avait insisté auprès de plusieurs ambassadeurs occidentaux ­ dont le représentant de l’UE, Jobst von Kirchmann ­ pour qu’ils assistent à cette intervention, nous apprend Jeune Afrique.

France : Emmanuel Macron piégé par un selfie, il n’a pas caché son agacement

Toujours selon le magazine, Alassane Ouattara aurait mis certains proches dans la confidence dès février : Amadou Gon Coulibaly, le chef du gouvernement, les ministres Hamed Bakayoko (Défense), Ally Coulibaly (Intégration africaine) et Birahima Téné Ouattara (Affaires présidentielles), qui est par ailleurs son frère. Le 5 mars il a reçu, entre autres, ces mêmes personnalités à déjeuner.

Coronavirus : Voici pourquoi il faut se laver les mains pendant au moins 30 secondes (photo)

A en croire le journal, outre la passation du pouvoir à la jeune génération, le président prépare aussi sa reconversion. Il envisage de créer une fondation, où son expérience internationale en matière économique et en matière de médiation serait mise en valeur. À la résidence présidentielle de Cocody Riviera Golf, il fait d’ailleurs construire un bureau. Enfin, il projette d’écrire ses Mémoires.