Ariel Sheney n’en finit pas avec les problèmes. Accusé par les fans d’ Arafat DJ d’être un traitre, l’auteur de la chanson à succès « Amina » fait l’objet d’une menace sur les réseaux sociaux.

Lire aussi : [Vidéo] La ministre Tomegah-Dogbé invite les jeunes à s’inspirer d’Antonio Banderas



Ariel Sheney a fait les beaux jours de la Yorogang, l’écurie fondée par Arafat. Le colonel Lobofouè comptait parmi les plus fidèles de Houon Ange Didier. Révélé par le roi du couper décaler, disparu le lundi 12 août 2019, le « nouchi » d’ Abobo a su séduire les fans du couper décaler par sa voix et ses arrangements musicaux. Ariel Sheney devient l’une des pièces maitresses de la Yorogang.

Malheureusement, les relations entre Arafat et son « fils » se détériorent quand Ariel Sheney décide de quitter le Yotobo afin de voler de ses propres ailes. Sré Jean Ariel (nom à l’état-civil de Sheney) est très vite considéré par les « Chinois » comme étant un traitre. Les férus de la musique d’ Arafat ont du mal à comprendre qu’ Ariel Sheney abandonne leur idole qui lui a tout donné et l’a révélé aux yeux du monde entier. Le patron de la Yorogang également perçoit mal le départ de son poulain.

Lire aussi : La chanteuse Coumba Gawlo porte plainte contre Sadio Mané pour escroquerie

Les deux artistes se brouillent, mais le 29 décembre 2018, à la faveur d’un concert du Daishikan, Ariel Sheney se met à genoux et demande pardon à son mentor. La paix revient. Pas pour longtemps. Les relations entre eux redeviennent tendues.

Malheureusement, à la mort de Houon Ange Didier, plus rien n’allait entre le père et le fils. Les « Chinois » et le staff du fils de Tina Glamour ont même interdit à Ariel Sheney de prendre part à la veillée funèbre du Zeus d’ Afrique, organisée le vendredi 29 août au stade Félix Houphouët-Boigny. Sa chanson en hommage à Arafat a été vivement critiquée.

Lire aussi : Togocel annonce la migration de sa plateforme de facturation

Aujourd’hui, le colonel Lobofouè est sous la menace de Tiesco le Sultan, un autre artiste du couper décaler. Ce dernier a proféré des menaces en l’encontre de Sheney sur Instagram. « Petit, moi je te suis de très très près. Ta starmania, tu es dedans et tu penses que tu es arrivé là. Et tu te blo la (tu fais le malin, NDLR) , au moindre faux pas, je suis en tassss sur toi. Car ton fond est trop mauvais. On va voir si tu peux tenir 15 ans », écrit Tiesco en commentaire d’une photo postée par Ariel Sheney. Jusqu’où sera-t-il prêt à aller ?

 

Avec netafrique