Côte d’Ivoire : malgré les polémiques, le gouvernement a annoncé le maintien de l’administration du vaccin AstraZeneca

Au cours d’une rencontre hebdomadaire avec la presse ce vendredi, le ministre de la santé de Côte d’Ivoire a exprimé l’assurance du gouvernement ivoirien sur le vaccin AstraZeneca, comptant maintenir les opérations d’administration dudit vaccin acquis dans le cadre de l’initiative Covax.

Le vaccin Oxford-AstraZeneca est administré par plusieurs pays africains dont le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Togo qui semblent se rassurer des sorties de l’agence de régulation des médicaments dans l’Union Européenne, bien que plusieurs pays aient suspendu ce vaccin en Europe.

“pas de raison de ne pas utiliser”ce vaccin selon une sortie de l’OMS ce vendredi, pendant de plus 5 millions de doses ont déjà été administrées en Europe et que l’Afrique vient de lancer ses campagnes de vaccination.

Selon l’OMS, une analyse des données de sécurité portant sur plus de 10 millions d’enregistrements n’a montré aucune preuve d’un risque accru d’embolie pulmonaire ou de thrombose veineuse profonde, effets constatés par endroits et qui poussent des pays à suspendre l’administration de ce vaccin.
La Côte d’Ivoire a acquis  504 000 doses et aurait déjà administré environ 10 000 doses.

Plus d'articles
Ballon d’or féminin 2021 : le trophée de la meilleure joueuse de l’année décerné à…