Côte d’Ivoire / pouvoir de transition : les ambassadeurs demandent à Henri Konan Bédié de revenir sur ses déclarations

Les pourparlers continuent en Côte d’Ivoire pour pouvoir tirer le pays du bord du gouffre dans lequel il risque de tomber.

C’est dans cette logique que s’inscrit une rencontre entre les Ambassadeurs de l’Union Européenne (UE), des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et de la France et le président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié dans sa résidence à Cocody le mercredi 4 novembre 2020.

« Avec mes collègues, nous avons rencontré hier le Président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié. Nous avons réitéré l’appel de la communauté internationale à revenir sur les déclarations concernant une transition et à renouer un dialogue entre acteurs politiques dans un cadre constitutionnel », a écrit l’Ambassadeur de l’UE, sans toutefois révéler la réponse de leur interlocuteur.

Cette demande des ambassadeurs pourrait laisser croire encore une fois que la communauté internationale serait prête à consommer la victoire d’Alassane Ouattara qui est en passe de prêter serment pour un 3e mandat controversé à la tête du pays.

Alors, une question s’impose, Bédié reviendra-t-il sur sa décision comme souhaité par les Ambassadeurs?

D’autres réalités à ne pas perdre de vue sont que l’ex-Président Laurent Gbagbo appelle les 2 camps politiques à dialoguer et au même moment, les opposants Mabri et Pascal Affi N’Guessan sont poursuivis par la justice ivoirienne.

 

Plus d'articles
Nicolas Sarkozy : en plein direct de sa femme, Carla Bruni, il s’incruste et crée la surprise (vidéo)