in

Côte d’Ivoire : vers une dislocation du groupe ‘Kiff no Beat’ ?

Révélé en 2010 grâce à un concours de rap dénommé Faya Flow, le groupe « Kiff no beat » a révolutionné le rap en Côte d’Ivoire, et même en Afrique. Le groupe composé de Didi B, Eljay, Elow’n, Black K et Jochar ont sorti des titres à succès tels que « Samusement », « Anita », « Ça gâte cœur », « la vie de Lougah » et bien d’autres qui seront adoptés par le public. Ce succès, leur a permis de faire des featuring avec des artistes de renom tels que Dj Arafat, Sidiki Diabaté, Kaaris, Dadju et bien d’autres.


Publicité L-FRII


Côte d’Ivoire : il enfonce un couteau dans le cœur de son ami pour une histoire de vêtements

L’entente, l’union et surtout la solidarité au sein du groupe est toujours préservée. En novembre 2019, Didi’B a d’abord dévoilé un single solo dénommé « Assinie ». Trois mois plus tard, Elow’n aussi en fait autant avec son single « Ya pas cours ». Que se passe-t-il au sein des 5 loups.

L’armée britannique veut miser sur les ‘atouts’ de Kim Kardashian pour attirer plus de jeunes soldats

« Depuis plus de 20 années que le groupe Magic Sytem est présent sur la scène musicale, jamais Asalfo ni aucun des autres membres du groupe, ne s’est produit en solo. Par contre, avec le groupe Sexion d’Assaut, l’on a assisté à des essais solos de Maître Gims, puis de Black M. Et peu après, ce fût la dislocation du groupe. Le groupe Bana C4 avait subi le même sort, coup d’essai solo de Hiro le coq, puis dislocation du groupe… Pareil pour The Shin Sekaï, une production solo de Dadju a également conduit à la dislocation du groupe. J’espère que ça ne sera pas le cas pour les Kiff no beat », a commenté un internaute.

Ligue des champions : les supporters du PSG sous haute surveillance ce mardi

Google, Togo, Google for Jobs, recherche, emploi

Allemagne : les métiers les plus demandés du moment