in ,

Course à l’armement : malgré le Covid-19, la Chine augmente son budget militaire

Malgré le contexte économique morose dû au Coronavirus, le budget de la défense en Chine va connaître une augmentation pour 2020. Ainsi, pour cette année, l’armée va dépenser 1268 milliards de yuans (163 milliards d’euros), soit une hausse de +6,6%, selon un rapport du ministère des Finances publié à l’ouverture de la session annuelle du Parlement.

Ursula von der Leyen évoque « un plan Marshall pour l’Europe » dans la lutte contre le Covid-19

Course aux armements

«Pékin montre ainsi que sa priorité, c’est d’avoir un budget militaire stable pour poursuivre la modernisation de l’armée», déclare Adam Ni, spécialiste de l’armée chinoise à l’université Macquarie de Sydney.

La Casa de Papel 4 : Cette surprenante disparition qui agace les fans

«Augmenter autant les dépenses de défense malgré la contraction de l’économie (-6,8% au premier trimestre) est le signe que la Chine glisse vers une course aux armements», juge Rory Medcalf, expert de la défense en Asie à l’Université nationale australienne.

Mais à quoi va servir cet argent ? La Chine insiste sur le besoin d’améliorer la solde des militaires et de multiplier leurs entraînements, ce qui demande davantage de munitions et de carburant.

Togo / Coronavirus : de nouveaux cas positifs ce mercredi 20 mai

La hausse du budget militaire suit généralement la croissance économique, pour laquelle, fait inhabituel, aucun objectif chiffré pour 2020 n’a été annoncé vendredi par le Premier ministre Li Keqiang.

[Photos] Kylie Jenner, en body transparent, dévoile ses tétons aux fans

Il reflète également l’ambition du président Xi Jinping de créer une «armée de classe mondiale». Celle-ci mène actuellement une grande réorganisation pour faire progresser la coordination terre-air-mer et améliorer ses équipements.

Avec L’AFP

Japon / Coronavirus : ce détournement du logo des JO de Tokyo qui passe mal

Accusé de provoquer des cancers, le célèbre talc pour bébé Johnson & Johnson retiré du marché