Covid-19 : ce tissu résiste mieux que d’autres au virus

Le niveau de résistance du coton à la Covid-19 dépasse largement celui des autres tisssus selon une étude d’experts de l’Université du Manitoba de concert avec d’autres de l’Agence de la santé publique du Canada sur la stabilité du virus sur des équipements de protection individuelle contaminés dans le cadre d’une expérience et constitués de divers tissus.

Covid-19 : l’OMS ne pense pas que le virus puisse être transmis par les aliments

Selon les résultats de l’étude canadienne rendus publics sur le portail medRxiv, mais qui sont dans l’attente d’une évaluation, il s’avère qu’en l’espace de moins de 24 h le SARS-CoV-2 se dégrade sur les vêtements en coton.

Placé sur des gants en nitrile destinés à un examen médical, des respirateurs N-95 et N-100, un matériau appelé Tyvek (un tissu synthétique léger et durable), du plastique, ainsi que sur de l’acier inoxydable, les observations ont été faites pendant trois semaines, mais au final, le virus était impossible à détecter sur du tissu en coton.

Coronavirus : la fumée de cigarette peut-elle transmettre le virus ?

Également en attente d’une évaluation, une étude d’experts de l’Université de l’Illinois a d’ailleurs montré que trois couches de t-shirts en pur coton offrent un même niveau de protection que des vêtements chirurgicaux. Ce qui fait des masques de protection en coton les plus sûrs et les plus sains.

Selon un chercheur de premier plan en Russie de l’Institut de physique et de technique de Moscou, des vêtements en coton ayant séjourné 24 h dans un placard peuvent être considérés comme sans danger. Il a indiqué au journal russe Izvestia Stanislav Otstavnov qu’il est important d’étudier divers tissus, car il est maintenant nécessaire de comprendre dans quelles conditions le virus survit et meurt le plus rapidement, rapporte Sputnik.

Plus d'articles
La BOAD veut chouchouter davantage