Covid-19 : comment se protéger au mieux dans les transports

Le risque de contamination à la covid-19 dans les transports est d’autant plus élevé qu’il y est difficile de respecter les mesures de distanciation sociale. Vadim Pokrovski, membre de l’Académie des sciences de Russie et chef du département de recherche en épidémiologie à l’agence sanitaire russe, a donné quelques conseils pour limiter le risque dans ce cas de figure.

«L’essentiel est de porter le masque, non pas quand vous arrivez au guichet, mais quelques dizaines ou centaines de mètres avant l’entrée du métro», plaide-t-il, rappelant que la mesure concerne aussi les arrêts de bus, où beaucoup de gens attendent sans masque. «Vous devez garder le masque pendant toute la durée du transport», insiste-t-il. Même lorsqu’on porte des gants, il faut éviter de toucher les objets, son visage, son corps, etc, et veiller « à la première occasion», à se laver les mains.

«Il est préférable d’ouvrir une fenêtre dans le wagon ou dans le bus», recommande M.Pokrovski, expliquant que la ventilation réduit la probabilité d’infection. «Lorsque les fenêtres sont fermées, l’air est vicié», prévient-il, tout en indiquant d’aérer «dans des limites raisonnables» afin de ne pas attraper un rhume, rapporte Sputnik.

En ce qui concerne le respect de la distance sociale dans les transports, il faut l’appliquer quand cela est possible. «Plus vous êtes éloigné des autres, moins il y a un risque d’infection. Lorsque c’est impossible, par exemple en heure de pointe, le principal c’est le port du masque», rappelle-t-il. Et de conclure: «le mieux, c’est encore de marcher, c’est utile à bien des égards».

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Serie A : Voici pourquoi les joueurs avaient une marque rouge sur le visage ce week-end