Covid-19 : Des millions de pèlerins sont attendus à … malgré la pandémie

En Inde, un gigantesque festival hindou se déroule ces jours-ci dans la région du Bengale, à l’est du pays, appelé Ganga Sagar Mela. Des millions de pèlerins doivent prendre part à des bains rituels dans l’estuaire du fleuve sacré du Gange.

Des rites qui se déroulent alors que le variant Omicron fait exploser les cas de contaminations au Covid-19 dans le pays, avec plus de 260 000 cas détectés en 24h, en augmentation de 10% par jour. Les médecins craignent donc que cet événement ne propage le virus encore plus rapidement.

Jusqu’à trois millions de pèlerins hindous, dont des sâdhus, ces ascètes aux corps couverts de cendres, coiffés de dreadlocks, y sont attendus pour des bains expiatoires rituels dans le fleuve sacré, ce vendredi.

Crédit Photo : France 24

Les dévots se rendent pour cela sur une île et des milliers procèdent alors à leurs ablutions en même temps, ce qui implique de plonger son corps et de passer de l’eau sur le visage.

Pour accéder à l’île, les pèlerins doivent prouver qu’ils sont vaccinés et qu’ils ont été récemment testés négatifs au Covid-19. L’année dernière, des mesures similaires avaient été mises en place lors du festival de la Khumb Mela – mais cela n’avait pas empêché des milliers de pèlerins d’être infectés. Et plusieurs religieux étaient même morts du Covid pendant l’événement.

Similaires