Covid-19 : la crise sanitaire amplifie l’achat de s3xtoys en Europe

Ils sont nombreux à y avoir pensé sans oser sauter le pas. Mais la distanciation imposée par la crise sanitaire a changé la donne, faisant exploser les ventes de sextoys, qui se sont banalisés auprès des célibataires comme des couples.

Plusieurs villes européennes font désormais l’acquisition d’au moins un sextoy depuis le début de l’épidémie de Covid-19. Pour plusieurs femmes, le bon moment était arrivé à cause du confinement pour s’offrir son premier sextoy.

Avec un peu de recul, elles se disent que cette attitude devient normale à cause des nombreuses barrières qui coupent de toute vie sociale et amoureuse.

Boom des ventes en Europe

Un boom des ventes s’est fait remarquer durant la crise sanitaire. L’effet est notable par exemple du côté du groupe berlinois Wow qui commercialise sept marques, dont le très populaire “Womanizer”, un stimulateur clitoridien vendu déjà à plus de 4 millions d’exemplaires.

En un an, les ventes ont été multipliées par trois dans le monde et plus de deux fois (+153%) en France.

Plan Togo Sommet

Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Coronavirus : L’Egypte annonce un premier mort