Covid-19 : la sérieuse mise en garde du prince William en présence de Kate Middleton

Malgré la pandémie, le prince William et Kate Middleton continuent leurs activités. Même s’ils ne peuvent plus se déplacer comme bon leur semble, le duc et la duchesse de Cambridge multiplient les apparitions grâce aux visioconférences.

Samedi 27 février, ils avaient rendez-vous avec deux femmes considérées comme “vulnérables”, l’une est atteinte de diabète de type 2 et la seconde souffre d’asthme – qui se feront vacciner contre la Covid-19 dans les jours à venir.

Ce fut l’occasion pour le second hériter du trône de mettre en garde, avec son épouse, face aux informations que chacun peut lire sur les réseaux sociaux qui, dit-il, “sont parfois inondés de rumeurs et de désinformation”. “Nous devons faire un peu attention à qui nous croyons et d’où nous tirons nos informations”, a-t-il ajouté.

Dans la vidéo, dévoilée sur leurs réseaux sociaux, le frère d’Harry explique ensuite qu’il est entièrement favorable à la vaccination. “Catherine et moi ne sommes en aucun cas des experts médicaux, mais si cela peut vous consoler, nous pouvons soutenir de tout cœur la vaccination, c’est vraiment, vraiment important”, a-t-il poursuivi. Selon lui, il est important de “convaincre les jeunes générations”. D’ailleurs, le prince William sera l’un des premiers à montrer l’exemple dès que l’occasion se présentera.

Le prince William dans les pas de la reine

Quelques jours plus tôt, Elizabeth II avait elle aussi pris la parole sur le sujet. Plusieurs semaines après avoir été vaccinée avec son époux le prince Philip, elle a elle aussi pris la parole pour encourager ses compatriotes à se faire vacciner lors d’un appel vidéo avec des responsables de la santé en charge, justement, de la campagne de vaccination. A 94 ans, la monarque a révélé s’être sentie “protégée” après avoir reçu la première dose et que l’expérience fut “rapide” et indolore. “Ca ne fait pas mal du tout”, a-t-elle assuré. Selon elle, les gens devraient se faire vacciner et “penser aux autres plutôt qu’à eux-mêmes”.

Avec Closer

Plus d'articles
La coopération agricole égypto-togolaise au beau fixe