Covid-19 : l’aspirine réduirait la mortalité chez les patients, selon une étude

Après avoir mené une étude, des scientifiques et médecins des universités du Maryland et de Washington ainsi que de plusieurs centres médicaux, déclarent que l’aspirine pourrait contribuer à réduire la gravité des symptômes de Covid-19 et le taux de mortalité chez les patients atteints de cette maladie.

« L’utilisation d’aspirine peut être associée à de meilleurs résultats chez les patients hospitalisés atteints de Covid-19 », affirment les auteurs de l’étude qui a été publiée dans la revue scientifique Anesthesia and Analgesia.

L’étude a porté sur 412 patients hospitalisés avec des symptômes de gravité variable dont 1.314 n’avaient pas reçu d’aspirine et les 98 autres avaient pris des antipyrétiques dans les 24 heures suivant l’admission ou 7 jours avant l’hospitalisation.

Les chercheurs ont analysé comment l’aspirine influait sur le besoin de ventilation mécanique, l’admission en service de soins intensifs et la mortalité. Il s’est avéré que 35,7 % des patients ayant pris de l’aspirine avaient besoin d’une ventilation mécanique contre 48,4 % parmi ceux qui ne prenaient pas ce médicament.

L’aspirine a également réduit le taux d’hospitalisation en soins intensifs : 38 % des patients ayant pris de l’aspirine contre 51 % des autres. Cependant, les scientifiques soulignent qu’il faut mener des essais contrôlés randomisés pour établir si l’utilisation d’aspirine réduit vraiment les dommages causés par le virus aux poumons et fait baisser la mortalité chez les patients atteints de cette maladie.

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Katherine Johnson, mathématicienne de la Nasa et ‘Figure de l’ombre’ est morte