Covid-19 : quand Olivier Véran hurle à l’Assemblée pour rappeler l’urgence sanitaire (vidéo)

En plein débat à l’Assemblée nationale française au sujet de la prolongation de l’état d’urgence sanitaire, Olivier Véran a perdu son sang-froid devant le brouhaha des députés. Cherchant à prouver la gravité de la pandémie de covid-19 qui touche tous les âges, le ministre de la Santé détaillait sa visite de la veille au Centre hospitalier Sud francilien de Corbeil-Essonnes (Essonne). 

« Il y avait un jeune homme de 28 ans, dans un coma, intubé et ventilé » dans la première chambre, a-t-il dit. «Il n’avait pas loin de dix pousse-seringue pour pouvoir à la fois l’alimenter et lui fournir les médicaments essentiels pour le maintenir en vie». Et de poursuivre : « Dans la deuxième chambre, il y avait un jeune homme de 35 ans en surpoids ». À ce moment, des rumeurs de voix mécontentes ont commencé à monter, s’enflant de plus en plus. 

Olivier Véran n’a pas supporté cette situation : « C‘est ça la réalité, mesdames et messieurs les députés, si vous ne voulez pas l’entendre, sortez d’ici ! », a-t-il jeté, hors de lui. « C‘est ça la réalité dans nos hôpitaux ! », s’est-il exclamé à plusieurs reprises. « Vous êtes en train de débattre de sujets alors que nos soignants se battent pour sauver des vies dans ces hôpitaux », a-t-il crié, visiblement en colère. D’après Sputnik, cette phrase a été suivie par des applaudissements des députés de la majorité.

L’intervention d’Olivier Véran à l’Assemblée fait suite au vote de la prolongation de l’état d’urgence sanitaire par les députés jusqu’au 14 décembre, au lieu du 16 février, date proposée par le gouvernement. «Les fêtes de fin d’année sont un moment privilégié» et «il convient de tout mettre en œuvre pour permettre aux Français de se retrouver en famille», a argué Josiane Corneloup (Les Républicains) en nouvelle lecture du projet de loi de prolongation.

Plus d'articles
Europe / Covid-19 : les frontières restent fermées jusqu’à la mi-juin