Covid-19 : un policier agresse les gendarmes venus stopper sa fête

Ce n’est pas la première fois que les gens sont rappelés à l’ordre depuis la mise en place des restrictions des gouvernements du monde entier à cause du Covid-19. Alors que la France subit un reconfinement pour alléger le bilan de ces derniers jours, un homme récalcitrant a décidé d’organiser une fête avec ses proches.

L’individu est un agent de police de 47 ans. Le 1er novembre, confinés chez eux, les habitants de Saint-Jean, une commune située au nord de Toulouse ont fait appel à la gendarmerie pour un boucan qui les dérangeait. Arrivés sur place, les militaires ont fait face à un homme ne portant pas de masque de protection, propriétaire des lieux et soupçonné d’être à l’origine de tout le vacarme. Il leur a indiqué être policier. Très vite, la situation a dégénéré quand le policier a arraché le masque d’un des gendarmes à au moins deux reprises, rapporte le 11 novembre le quotidien la Dépêche du midi.

Trois jours plus tard, l’organisateur de la fête s’est retrouvé en garde à vue face aux enquêteurs de la compagnie de Toulouse Saint-Michel, apparemment les forces de l’ordre agressées ont porté plainte. D’après le média, le suspect aurait expliqué que certains de ses invités étaient aussi policiers.

Le quadragénaire a alors été déféré devant un procureur et le 4 mai se présentera à la barre du tribunal correctionnel pour « violence sur personne dépositaire de l’autorité publique ». Des sanctions internes sont envisagées du côté de la police.

Avec Sputnik

Similaires