France : vers un reconfinement plus strict

Jean Castex tiendra une conférence de presse le jeudi 12 novembre à 18h afin de faire un point hebdomadaire sur l’évolution de la situation épidémique et le confinement, a annoncé le mardi 10 novembre 2020 Matignon.

S’il est “trop tôt pour prendre des décisions” afin d’assouplir les restrictions, en dépit d’appels provenant notamment des petits commerçants. “On ne s’oriente pas du tout vers un desserrage pour les commerces”, précise Matignon à RMC, une autre piste d’un confinement plus strict est bien envisagée par l’Exécutif.

D’après nos informations, le gouvernement réfléchit notamment à des mesures plus restrictives, dont la fermeture des lycées pour plusieurs semaines fait partie des pistes sur la table.

Matignon ne s’en cache d’ailleurs pas : la fermeture des lycées est envisagée et attend d’en savoir plus sur la circulation du virus dans les établissements. Des données sanitaires doivent arriver dans les prochains jours qui permettront de voir, pour la première fois, l’impact réel de la deuxième vague dans les lycées.

Si Jean-Michel Blanquer, qui a encore renforcé le protocole sanitaire en fin de semaine dernière, assure qu’il fera tout pour que les établissements restent ouverts dans un souci pédagogique, le ministère de l’Éducation nationale se tient prêt. L’enseignement à distance expérimenté pendant le premier confinement pourrait être remis en place de manière quasi-instantanée.

Mardi 11 novembre 2020, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal avait évoqué “trois scénarios possibles sur le jeudi 12 novembre 2020” :

“Soit un maintien des règles telles que nous les connaissons aujourd’hui, soit un éventuel durcissement des règles sur certains points si cela s’avérait nécessaire, soit un éventuel assouplissement des règles sur certains points si cela s’avérait possible”. “Mais il faut être clair et transparent : aujourd’hui, il semble très tôt pour proposer un assouplissement des règles qui ont été fixées”, a-t-il estimé, pointant le fait que “l’épidémie continue de gagner du terrain”, avec un taux de reproduction du virus “toujours au-dessus de 1” et “une situation “extrêmement difficile” dans les hôpitaux.

Une mesure européenne

En Europe, une douzaine de pays a fait le choix de fermer les lycées, certains en maintenant l’enseignement primaire, d’autres en fermant toutes les écoles de la maternelle à l’université. Dans le détail, en Belgique, les lycées sont pour l’instant fermés jusqu’à lundi puisque les vacances de la Toussaint ont été rallongées de deux semaines.

Mais les cours devraient reprendre en hybride, 50 % dans l’établissement, 50 % à distance. Les lycées sont également fermés en Grèce, en Bulgarie, en Roumanie, en Pologne, en Irlande ou encore en Autriche… En Italie, pendant plusieurs semaines, ce sont les régions qui ont décidé du sort des lycées, mais le Premier ministre Giuseppe Conte a pris un décret pour les fermer, tous les cours ont désormais lieu à distance.

source : rmc.bfmtv.com

Similaires