Covid-19 : voici le montant qu’il faut à l’Afrique pour se relever selon le FMI

Au moment où les autres continents payent un lourd tribut en vies humaines à cause de la Covid-19, l’Afrique, quant à elle, voit son économie s’enfoncer par la pandémie ainsi que par les coûts sanitaires qu’il a occasionné.

La directrice du Fonds Monétaire International (FMI), Kristalina Georgieva, a déclaré donc que le monde “doit faire plus pour aider l’Afrique à [se] remettre (…) de cette crise”.

Pour aider à atténuer le choc, de nombreux gouvernements africains ont mis en place des politiques d’atténuation qui ont coûté 2,5 % du PIB, a-t-elle ajouté.

En conséquence, l’Afrique qui a connu moins d’infections à coronavirus et de décès que la plupart des autres continents aura besoin de 1200 milliards de dollars pour les 3 prochaines années, a déclaré le Fonds monétaire international.

Le FMI a donné aux pays africains environ 26 milliards de dollars pour amortir l’impact, mais même avec l’aide de prêteurs privés et l’aide d’autres pays, il y a toujours un énorme déficit de financement.

“Certains pays sont confrontés à un lourd fardeau de la dette qui les oblige à choisir entre le service de la dette et des dépenses sociales et de santé supplémentaire”, a déclaré le chef du FMI.

Afin de les aider, elle a appelé à une prolongation du moratoire du G20 sur le remboursement de la dette et a souhaité que davantage de fonds soient disponibles pour les prêts.

Il y a eu plus de 1,5 million de cas confirmés de coronavirus en Afrique et près de 37 000 personnes sont décédées.

Plus d'articles
Togo / Africsearch recrute (8 avril 2019)