CPI / Affaire Gbagbo – Blé Goudé : Qu’est-ce qui va changer après la nomination d’un nouveau procureur ?

Depuis le 8 février, la Cour Pénal Internationale a un nouveau procureur, il s’agit du Britannique Karim Ahmad Khan.

A peine élu, le nouveau patron de la CPI doit s’attaquer aux anciens démons, alors qu’il ne prend fonction qu’en juin prochain.

Interpellée sur la suite des affaires conduites par la désormais ex-procureure, notamment celle concernant Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, la CPI fait des précisions. Selon son porte-parole Fadi El Abdallah joint le mercredi 17 février par nos confrères de KOACI, l’élection de M. Khan ne saurait affecter ladite affaire, car elle est devant la chambre d’appel qui doit prononcer son verdict après les audiences tenues en juin 2020.

Lesdites audiences avaient pour but d’examiner la demande d’un procès en appel formulée par la procureure de la CPI à la suite des acquittements de l’ex-président de Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, son ex-ministre de la Jeunesse, prononcés en janvier 2019.

« Le travail du Bureau du Procureur et des juges de la CPI repose uniquement sur les éléments de preuve et les règles du droit. C’est un travail judiciaire indépendant et impartial », a-t-il précisé.

Il s’était agi de trois jours de débats très techniques au cours desquels l’ex-Ministre de la Justice de Gambie, avait tenté de prouver que les juges, en acquittant l’ex-président de Côte d’Ivoire et son bras droit, n’avaient pas rendu une décision motivée en bonne et due forme. Les juges de la Chambre d’appel sont jusqu’à ce jour en délibéré. 

Avec KOACI

Plus d'articles
Voici ce qu’il faut faire si votre compte est piraté