Crash du Boeing en Iran: le soldat a eu «10 secondes pour décider»

Trois jours après le crash de l’avion d’Ukrainian Airlines : l’Iran présente finalement ses excuses ce samedi pour avoir abattu le Boeing 737 par «erreur».

Air Asia : une passagère provoque un atterrissage d’urgence en menaçant de se faire exploser

Le soldat a pris l’avion pour un «missile de croisière» et il a eu «10 secondes pour décider», a déclaré le général de brigade Amirali Hajizadeh, commandant de la branche aérospatiale des Gardiens de la Révolution iraniens, l’armée idéologique de la République islamique. «Il pouvait décider de tirer ou de ne pas tirer [mais] il a pris la mauvaise décision», a ajouté l’officier.

USA : Un Afro-américain qui menaçait de tuer Trump pour venger le général Qasem Soleimani arrêté

«J’endosse la responsabilité totale [de cette catastrophe] et je me plierai à toute décision qui sera prise», a encore dit le général, ajoutant : «J’aurais préféré mourir plutôt que d’assister à un tel accident.»

Cent soixante-seize personnes, majoritairement des Iraniens et des Canadiens, mais aussi des Ukrainiens, des Suédois, des Britanniques et des Afghans, étaient à bord du vol PS572 d’Ukraine International Airlines ayant décollé mercredi avant l’aube de l’aéroport international Imam Khomeiny de Téhéran.

Avec La Voix du Nord

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Une institution de santé recrute un jeune médecin généraliste