Crise au Mali : l’Imam Mahmoud Dicko se prononce sur la transition civile ou militaire

« Je privilégierais un civil parce que je ne souhaite pas que l’on se mette dans une situation qui nous mette en porte-à-faux avec la communauté internationale. Il faut faire en sorte de conserver avec elle de bonnes relations pour qu’elle nous accompagne et que nous puissions vraiment sortir de cette situation », a déclaré l’Imam Mahmoud Dicko à France TV Info.

 

 

Voilà donc une position tranchée d’un des hommes les plus influents dans le pays. Il poursuit en indiquant que la transition doit prendre le temps de « poser les jalons d’une situation nouvelle ».

Mali / Imam Dicko : «je retourne à la mosquée»

« La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a dit douze mois. Peut-être, faut-il aller jusqu’à dix-huit mois, au moins pour poser les jalons d’une situation nouvelle, si on en a la volonté. Cela dépend des acteurs qui sont à la manœuvre », a déclaré le leader religieux.

 

 

source : beninwebtv.com

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Messi au PSG : Blaise Matuidi se prononce sur l’Argentin