in

Dadju : « Je suis super fier de lui, il est super fier de moi »

La star Dadju parle de l’amour avec ses bons et ses mauvais côtés.

« L’amour, c’est un 360, parfois ça se passe bien parfois ça ne se passe pas bien et je voulais expliquer les moments où ça ne se passe pas bien justement, c’est pour ça que j’ai appelé cet album Poison ».

L’Afrique en jeux vidéo : l’ambition d’un gamer camerounais

À travers, ‘’Poison’’, le jeune Dadju révèle sa vie personnelle à ses fans, ses émotions. Dadju et Gims sont issus d’une fratrie de 14 enfants avec une enfance un peu malmenée, cabossée.

Il évoque ses parents congolais en attente de papiers et la grande précarité quotidienne, « ça a été dur. Pour travailler, c’est plus difficile. Qui dit manque de taf, dit manque d’argent. Qui dit manque d’argent dit expulsion. Qui dit expulsion dit dormir dans la rue, un peu partout ».

Une astronaute Américaine bat le record de la mission féminine la plus longue dans l’espace

Un « mini-traumatisme » dont découle une réelle volonté de ne plus manquer de rien « je me suis toujours dit : je ne veux plus être pauvre ». Mon frère et moi sommes solidaires et complémentaires dans le malheur et le bonheur. Ainsi va la vie.



Saham Ad

Booba aussi affecté par le coronavirus

Chine Coronavirus Un hôtel, qui accueille des personnes en quarantaine, s’est effondré ; plus de 30 personnes sous les décombres

Chine / Coronavirus : Un hôtel, qui accueille des personnes en quarantaine, s’est effondré ; plus de 30 personnes sous les décombres