Debordo Leekunfa : « J’ai demandé pardon à Arafat d’accepter de partir …», l’artiste surprend la toile 

Patrick Tanguy Séry Digbeu dit Debordo Leekunfa, était l’invité de l’émission Life Week-end de Life TV, ce vendredi 19 novembre 2021. Lors de la rubrique confessionnal, face à l’animatrice Konnie Touré, l’auteur du titre à succès American Soldier a confié qu’il est en train de vivre les mêmes méchancetés que Houon Ange Didier dit Arafat DJ. 

« Les mêmes choses qu’ils ont fait à Arafat et puis il est tombé là, ils sont en train de me faire les mêmes choses. C’est maintenant je comprends ce qu’il a vécu. Ils sont en train de me faire subir les mêmes tracasseries. Mais moi je suis un enfant de Dieu », a-t-il laissé entendre. 

Poursuivant, Debordo Leekunfa a justifié les déviations de Yorobo par les situations difficiles qu’il a vécues durant son enfance. Bien avant, le chanteur est revenu sur sa séparation avec le Daïshikan. 

À l’en croire, avec le succès de Pkango chanté en duo, ils ont été invités aux USA avec un cachet de 71 000 dollars. Mais Arafat a refusé de s’y rendre pour prester. 

« J’ai demandé pardon à Arafat d’accepter de partir mais il ne voulait pas. J’ai insisté parce que c’est lui qu’on connaissait. J’ai voulu aussi profiter pour me faire connaître. Finalement, il a accepté d’aller prendre le visa. Mais après il a refusé de partir. Finalement je suis allé seul. 

Mais arrivé là-bas le promoteur a dit que ce n’est pas moi qu’il voulait mais Arafat. Je l’ai alors appelé pour le supplier de venir. Il a accepté de venir. 

Malheureusement il n’a pas joué et il est reparti (…) Quand je suis rentré à Abidjan, j’ai décidé de prendre mon chemin », a-t-il raconté. 

Pour ce qui est des clashs qui ont suivi, Debordo a confié que c’était du vrai, même s’il y avait quelquefois certains qui étaient arrangés.

Similaires