IFT

En avril dernier, nous vous rapportions la mort tragique du Maréchal de Logis Modi Jaurès Rivarol Amaffou (photo) en service à l’école de gendarmerie de Toroguhé Daloa (Côte d’Ivoire).

A en croire les nouveaux développements, la thèse du meurtre est écartée par les autorités.

Lire aussi : Etats-Unis : le conseil ‘rigolo’ du Président Trump à des migrants ce vendredi 17 mai

GTA

Selon le commissaire du gouvernement, Ange Kessi qui s’est saisi de cette affaire, les enquêtes ont conclu à une mort par suicide confirmant ainsi les premières informations révélées.

Orabank

Lire aussi : Togo : peine de prison pour un acte de pédophilie d’un homme de 58 ans sur une fille de 12 ans à Nukafu (Lomé)

« La thèse du suicide est celle qui a été démontrée par l’enquête. La thèse de l’assassinat n’est pas plausible », a-t-il révélé vendredi, comme rapporté par ses services.

Orabank