Un jeune gendarme ivoirien se serait suicidé ce 1er avril à Daloa (Côte d’Ivoire), a appris le site Koaci ce jour de sources sécuritaires.


Selon le site, le gendarme se serait donné la mort en se tirant une balle avec son arme, un fusil  mitrailleur de type AK47, sous le menton, qui aurait traversé la boite crânienne, aux alentours de 15HTU.

Lire aussi : Crash d’un avion en Allemagne ce dimanche 31 mars ; la 4e femme la plus riche de Russie parmi les victimes

Pour l’heure, aucune raison officielle n’est évoquée. Mais selon le confrère, il serait en service à l’école de gendarmerie nationale de Toroguhé.

Aux dernières nouvelles, une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur cette tragique fin de vie.