in ,

Des chercheurs alertent sur ce célèbre virus qui provoque la dépression

Des chercheurs de l’Université médicale japonaise Jikei ont découvert qu’un virus était l’une des causes de la dépression.

Un nouveau virus, qui pourrait combattre les coronavirus, créé par des chercheurs

Les scientifiques ont étudié le 6e type du virus de l’herpès que tous les humains portent. D’habitude, il est contenu dans le sang mais quand une personne est stressée il peut également se manifester dans la salive.

« Il y a 8 types d’herpès au total. Nous nous occupons du 6e type du virus. Sa particularité est qu’il vit dans le corps humain toute sa vie, 100% des personnes en sont porteuses, a dit le professeur Kazuhiro Kondo. Avec le stress ou la fatigue, sa quantité augmente et elle se manifeste également dans la salive. Il essaie de pénétrer par le nez dans le cerveau pour l’infecter. Il y a un bulbe olfactif entre le cerveau et l’arrière de la cavité nasale. Le virus l’infecte, après cela il entre à nouveau dans un état latent ».

Le professeur a expliqué que dans ce cas, le gène du virus produisait de la protéine SITH-1 qui dirigeait le calcium dans les cellules du bulbe et les détruisait.

Mesdames, voici les conséquences du manque de rapports sexuels réguliers sur votre santé

D’après lui, le bulbe olfactif joue un rôle très important car il est lié aux émotions.

« Par conséquent, lorsque les cellules du bulbe olfactif meurent, cela affecte également les émotions. Par exemple, le stress s’accumule », a-t-il noté.

Au cours des expériences, les chercheurs ont réussi à découvrir que si une personne avait développé cette protéine son risque de dépression augmentait 12 fois plus. 80% des individus en souffrant sont ainsi porteurs de SITH-1, comme l’a souligné Kondo.

« Si nous détectons des anticorps spécifiques sur la forme de ce composé dans le sang, nous pouvons conclure que la protéine SITH-1 se trouve déjà dans le bulbe olfactif et s’est associée à la protéine CAML et envoie du calcium aux cellules. C’est-à-dire que nous pourrons le savoir indirectement », a déclaré le chercheur.


Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Covid-19 : Renaud publie une chanson surprise où il défend le professeur Raoult

Afrique / BAD : un rebond économique attendu l’année prochaine