in

Des chercheurs trouvent un point faible du coronavirus 

Plusieurs scientifiques de par le monde s’évertuent à trouver un vaccin contre le coronavirus. 

Au cours de leurs recherches, des scientifiques de l’université de Southampton ont découvert une caractéristique du virus considérée comme un point faible : il se « déguise » pour pénétrer dans les cellules humaines sans être détecté. 

Coronavirus : l’explosion du nombre de cas à New York trouve une explication

Le coronavirus possède de nombreuses pointes dépassant de la surface qui lui permettent de se fixer sur les cellules du corps humain et y pénétrer. 

L’étude des chercheurs publiée sur le site phys.org. a révélé que les pointes sont enrobées de sucre appelé glycane, qui masque les protéines virales ce qui permet au virus de ne pas être détecté par le système immunitaire de l’organisme.

« En se couvrant de sucre, le virus ressemble à un loup dans la peau d’un agneau », a expliqué le professeur Max Crispin.
Toutefois, élément important, ce sucre ne fournit pas au coronavirus la protection dont disposent d’autres virus.

Le moyen le plus efficace pour vaincre l’alcoolisme révélé par des chercheurs

« La faible densité de glycane signifie qu’il y a moins de barrières pour le système immunitaire qui peut neutraliser le virus avec des anticorps, ce qui favorise le développement de vaccins », a résumé le professeur. 

Le coronavirus a fait plus de 120.000 morts tandis que près de deux millions de cas de contamination ont été recensés, dont plus de la moitié en Europe, selon les chiffres de ce 14 avril. Le nombre réel est cependant bien plus élevé, car la plupart des pays ne relèvent que les cas dans les hôpitaux.



Coronavirus : médecin aux urgences, elle perd la garde de sa fille

Niska dévoile son talent caché sur la toile (Vidéo)