in

Dettes publiques : le Covid fait plus mal que la Seconde Guerre mondiale

La dette publique mondiale va grimper cette année à un niveau inédit dans l’histoire pour représenter 101,5 % du PIB mondial, soit plus qu’à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, soulignent des responsables du Fonds monétaire international (FMI) dans un article publié vendredi 10 juillet.

Togo : Gilbert Bawara annonce le retour aux horaires ordinaires de travail dans l’administration

Pour autant, Gita Gopinath et Vitor Gaspar, respectivement économiste en chef et directeur du département des finances publiques au FMI, estiment que les gouvernements devraient se garder de réduire trop tôt leurs dépenses en faveur de leur économie au risque sinon de compromettre la reprise.
« Alors que la trajectoire de la dette publique pourrait continuer à dériver dans un scénario défavorable, un resserrement budgétaire trop précoce présente un risque encore plus grand de faire dérailler la reprise, avec des coûts budgétaires futurs plus importants », écrivent-ils.

 

Liverpool : Jurgen Klopp confirme le départ de ce joueur

Ils soulignent que l’équation est difficile puisqu’il s’agit pour les gouvernements de stimuler durablement leur économie terrassée par la crise sanitaire sans que leur dette ne devienne insoutenable.




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

OMS : la Libérienne Ellen Johnson Sirleaf co-présidente du comité d’évaluation de l’institution

L’ex-avocat de Trump, Michael Cohen retourne en prison