Djokovic en finale de Roland-Garros pour un choc face à Nadal

Vainqueur de Schwartzman plus tôt dans la soirée, Rafael Nadal affrontera Novak Djokovic pour un duel fantastique en finale de Roland-Garros.

Un Djokovic beaucoup plus réaliste durant deux sets

D’un superbe coup droit croisé, le Serbe, s’est emparé du service du Grec. Toujours aussi réaliste, il a effacé encore une balle de break dans le septième jeu, avant de conclure le premier set 6-3 en 41 minutes. Le Djoker se montrant plus entreprenant que son adversaire (12 coups gagnants à 7). Et définitivement meilleur sur les points importants. Il a encore sauvé deux balles de break d’entrée de deuxième set et a chipé le service adversaire au cinquième jeu, bien aidé par une énorme erreur en coup droit du Grec. Ce dernier a mené pourtant 40-0 sur ce jeu, avant de concéder cinq points consécutifs. Un peu sonné, le 5e joueur mondial a encaissé un deuxième break consécutif. Impitoyable, le lauréat de l’édition 2016 a conclu le deuxième set avec trois aces.

La belle réaction de Tsitsipas

Grâce à un smash parfait, il a breaké au meilleur moment dans le troisième set à 4-4. Mais il a coincé au moment de servir pour la rencontre. La 11e occasion de break étant (enfin) la bonne pour Tsitsipas qui a sauvé au passage une balle de match. Ce dernier s’est même offert deux balles de set sur le service de Djokovic à 5-6. La résilience de l’outsider a payé. Tsitsipas s’adjugeant le 3e set d’un splendide coup droit gagnant (7-5). La physionomie du match a alors changé. Un vrai combat s’est engagé. En ratant complètement un revers, Djokovic a concédé un break blanc d’entrée de 4e manche, encaissant un cinquième jeu de suite ! Mais le Serbe a vite repris ses esprits débreakant dans la foulée, profitant d’une baisse de régime de Tsitsipas sur son service. Djokovic a poussé mais Tsitsipas a refusé de plier. Le Serbe laissant filer onze occasions dans cette manche. Tout le contraire du Grec convertissant ses deux occasions de break obtenues, et recollant à deux sets partout (6-4).

Tsitsipas craque dans la cinquième manche

L’homme aux 17 titres du Grand Chelem a retrouvé un peu de réalisme dans le set décisif. D’une amortie, il est allé chercher le break qui a cassé les pattes du Grec, qui s’était fait masser les adducteurs à la fin du 4e. Auteur d’une double-faute, Tsitsipas a laissé s’envoler le boss du circuit, qui a conclu un sacré combat, décevant dans son dernier acte de 31 minutes. Il faut dire que Tsitsipas a semblé clairement diminué… Hormis sa disqualification à l’US Open, Djoko n’a perdu aucun match en 2020, et rêve de conserver son invincibilité toute la saison et prendre le trône Porte d’Auteuil à Rafael Nadal. Un défi à sa démesure même si dans son royaume, l’Espagnol a remporté six de leurs sept confrontations, dont deux fois en finale (2012 et 2014). « Rafa est favori. C’est sa maison. J’espère pouvoir récupérer et jouer mon meilleur tennis. Car battre Nadal à Roland-Garros, c’est le plus gros défi. »

Avec Sport24

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
LdC / Lyon – Man City : « Tout est possible sur 1 seul match », prévient Toko-Ekambi