Doing Business / Sandra Johnson : « Le Togo n’est pas concerné par les irrégularités »

La Banque Mondiale a annoncé, la semaine dernière, la suspension de son rapport Doing Business suite à des irrégularités signalées. 

Dans une récente sortie, Sandra Ablamba Johnson, Ministre Déléguée, Conseillère du Président de la République en Charge de l’Amélioration du Climat des Affaires, donne plus d’éléments sur le cas du Togo.

Doing Business : Le rapport de la Banque mondiale suspendu pour fraudes

Interrogée par la rédaction de Togo First, la Ministre Déléguée rappelle qu’il s’agit d’une suspension, et pas d’un arrêt définitif.

« Il s’agit surtout de l’organisation d’un audit sur la méthodologie, un processus naturel qu’il faut plutôt positiver, car devant permettre de faire une meilleure évaluation (…) Je précise bien qu’il s’agit d’une suspension et non un arrêt définitif du processus. » , a-t-elle laissé entendre.

Et d’ajouter : « C’est le lieu ici de préciser que le Togo n’est en rien concerné par le sujet et que la liste des pays concernés est disponible sur le site officiel de la Banque Mondiale, consultable par tous. »

Classement Forbes : Dwayne Johnson reste l’acteur masculin le mieux payé au monde

Rappelons que le rapport Doing Business a eu 17 années de parution. Il a été un outil essentiel pour attirer les investisseurs dans les pays en fournissant un certain nombre de données sur l’amélioration du climat des affaires. 

 

Plus d'articles
[Sénégal / Urgent] L’ex maire de Dakar, Khalifa Sall, libéré par grâce présidentielle !