in

Donald Trump : cette mesure de veto qui limite ses pouvoirs

Le président Donald Trump a opposé mercredi son veto à ce qu’il a qualifié de résolution “très insultante” du Congrès visant à limiter ses pouvoirs de guerre en Iran.

L’Iran annonce la destruction de tout navire de guerre américain menaçant sa sécurité

 

Dans une déclaration, Trump a déclaré qu’il avait utilisé son veto parce que la résolution  d’une rare réprimande bipartite au président approuvée en mars  était basée sur “des malentendus de faits et de droit”. Cette mesure est née de la crainte des républicains et des démocrates de Trump que la Maison Blanche ne ‘aille en guerre contre la République islamique.

Dans la déclaration, Trump affirme que le Congrès a mal interprété son autorité constitutionnelle comme étant limitée à “la défense des États-Unis et de ses forces contre une attaque imminente. C’est incorrect”, a-t-il déclaré. “Nous vivons dans un monde hostile où les menaces évoluent, et la Constitution reconnaît que le président doit être capable d’anticiper les prochains mouvements de nos adversaires et de prendre des mesures rapides et décisives en réponse; C’est ce que j’ai fait !”La résolution précise que le président américain ne peut engager son armée dans des hostilités contre l’Iran ou une partie de son gouvernement ou de son armée sans l’autorisation explicite du Congrès. Les partisans de la résolution ont déclaré qu’ils voulaient s’assurer que le Congrès ait le pouvoir unique de déclarer la guerre, comme le stipule la Constitution américaine. Trump a prêché la nécessité d’un retrait des enchevêtrements militaires américains à l’étranger, mais a intensifié une relation hostile avec l’Iran.

Son administration a imposé des sanctions économiques paralysantes à Téhéran. En janvier, Trump a ordonné une attaque de drones qui a tué le plus puissant général iranien, Qassem Soleimani, à l’aéroport de Bagdad. Cet assassinat a attisé les tensions entre les deux pays. Soleimani était largement considéré comme l’architecte des activités déstabilisatrices de l’Iran dans le monde entier, mais les démocrates et de nombreux experts ont condamné la décision de le tuer comme étant disproportionnée et provocatrice.

Téhéran a riposté par une frappe contre les bases utilisées par l’armée américaine en Irak sans faire de victimes, apaisant les craintes d’une escalade dramatique. L’administration Trump affirme avoir remis l’Iran dans sa boîte. Mais une récente escalade verbale suite à un incident entre des navires américains et des vedettes iraniennes dans le Golfe a montré que les tensions restent élevées. Le sénateur démocrate Tim Kaine en a profiter pour bloquer la résolution.

“J’invite mes collègues à se joindre à moi pour voter contre son veto. Le Congrès doit voter avant d’envoyer nos troupes en danger”, a-t-il tweeté. Pour passer outre un veto, deux tiers des membres des deux chambres du Congrès doivent voter pour le faire, ce qui est peu probable, étant donné la majorité républicaine au Sénat.

Donald Trump: le cadre formel de la procédure de destitution voté ce jeudi

 

C’est la deuxième fois que M. Trump oppose son veto à une tentative du Congrès de contrôler ses initiatives militaires. En 2019, il a bloqué une résolution visant à mettre fin au soutien américain à l’offensive de l’Arabie saoudite au Yémen.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

TogoVatican le président Faure Gnassingbé reçu par le pape François ce lundi 29 avril ; ce qu'ils se sont dits

Togo : le Pape François a écrit à Faure Gnassingbé

Togo : l’OTR recrute pour ces 12 postes (6 mai 2020)