in ,

Donald Trump « effondré » depuis sa défaite : sa nièce fait de troublantes confidences

L’élection de Joe Biden marque la fin d’une ère que certains auraient préféré ne jamais connaître. Après 4 années de polémiques et controverses en tous genres, Donald Trump a finalement été éjecté de la Maison-Blanche. Mais le mari de Melania ne compte pas se laisser faire si facilement. Lui, qui se dit victime de fraude, assure que l’élection présidentielle a été truquée. A tel point qu’il s’est dit prêt à saisir la Cour Suprême. Des paroles qu’il ne faut pas prendre à la légère selon sa nièce Mary Trump, persuadée qu’il va tout faire pour entraver la passation de pouvoir.

« Il ne va pas concéder. Le pire, c’est qu’il ne s’engagera pas dans les activités normales qui garantissent une transition pacifique. Tout ce qu’il va faire maintenant, c’est casser des trucs, et il va le faire avec un esprit de vengeance », explique-t-elle dans les colonnes de The Guardian, elle qui le voit comme un être “cruel”. En effet, elle explique qu’en 2016, juste après la mort de son père, qui n’est autre que le frère du président sortant, Donald Trump leur avait retiré l’assurance maladie familiale. Le tout alors que son neveu nécessitait d’importants soins infirmiers qu’ils ne pouvaient pas se permettre. Un geste qui, selon Mary Trump, démontre tout l’état d’esprit du successeur de Barack Obama.

Comme de nombreuses autres sources, la nièce de Donald Trump affirme également qu’il serait en état de détresse émotionnelle. Il faut dire qu’il n’imaginait pas une seule seconde perdre cette élection face à Joe Biden.

« Il n’a jamais été dans une situation comme celle-ci auparavant. Il faut savoir que de toute sa vie, Donald n’a jamais rien gagné légitimement. Il a toujours été aidé par les gens en cours de route. Il n’a jamais rien perdu non plus. C’est le genre de personne qui pense que même si vous volez et trichez pour gagner, vous méritez de gagner », précise sa nièce.



Mais elle est également persuadée qu’il ne se présentera pas aux élections de 2024. La raison ? Il pourrait bien être derrière les barreaux ! En effet elle assure qu’il aurait accumulé plus de 400 millions d’euros de dette ces dernières années. « Il va être plus souvent dans les salles d’audience de New York qu’il ne le sera en politique je pense », martèle-t-elle.

Source : Voici




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Togo / AVC : quelle en est la cause et comment les prévenir ?

Barça / Ronald Koeman : “Pedri est le joueur qui m’a le plus surpris”