Douk Saga était-il mort du SIDA ? Son ex-manager fait des confidences et donne les vraies raisons de son décès

12 octobre 2006 – 12 octobre 2021, voilà quinze années que Douk Saga, le véritable concepteur du coupé-décalé est passé de vie à trépas, laissant derrière lui tout un peuple meurtri par sa disparition soudaine.

Si pendant sa maladie et après sa mort, beaucoup de choses se sont dites, son manager vient de livrer les vraies raisons de la mort prématurée de celui qui se faisait appeler “le sommet de l’Himalaya”.

Selon Oula Konan Laurent dans l’émission “Willy à Midi” sur Life TV ce mardi 12 octobre, Douk Saga n’est pas décédé du SIDA contrairement à ce qui se racontait.

Il serait plutôt victime d’une maladie mystique, car, l’homme de son vivant avait fait confiance à des gens dont il ne fallait pas.

Pour celui, qui est resté proche du défunt, Douk Saga aurait facilement survécu s’il était vraiment malade de cette maladie incurable grâce aux anti-rétroviraux.

Pour rappel, Molare avait lui, lors d’une émission radio affirmé que son regretté ami était mort du SIDA.

“De son vivant, il avait voulu faire une grande maison de production et il voulut aussi faire un musée où on allait mettre ses affaires et les gens allaient venir regarder afin de s’imprégner des débuts du coupé-décalé”, a déclaré l’ex-manager de l’artiste sur ses projets avant son décès.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Mercato : Florentino Perez toujours contre l’arrivée de Paul Pogba au Real Madrid ?