Drame dans le Bas-Mono : pour un problème foncier, un homme de 32 ans décapite son propre père

Les populations de Logowome (préfecture du Bas-Mono) ont été témoins d’un drame dans la nuit du vendredi 25 au samedi 26 octobre 2019.

Brosser les dents pourrait vous éviter le cancer de l’œsophage

Yomenou Amenti, un homme de la soixantaine a été retrouvé mort dans sa chambre. Selon les témoignages recueillis, Yomenou Ablam serait le présumé coupable.

Selon nos confrères de Ici Lomé, « le présumé coupable est âgé de 32 ans et père d’un bébé de 2 mois. Il a appris la menuiserie à Abidjan sans succès. De retour, il a mis le cap sur Cotonou où il dit avoir appris la boulangerie. Trois jours avant le drame, il avait menacé son père de vendre son terrain pour l’aider à ouvrir son atelier. Face au refus de feu Yomenou Amenti, il a passé à l’acte ».

« Il est revenu vendredi nuit et est resté en embuscade. La nuit profonde, son père qui vit seul, est sorti uriner. C’est de là, qu’il l’a assommé. Il est revenu tôt le matin et constate qu’il est encore en vie. Il a décidé de l’achever pour disposer des terrains. Pourtant, ils sont neuf enfants pour leur père », relate un témoin contacté par nos confrères.

10 bienfaits du thé vert qu’il vous faut connaître

La gendarmerie de Masseda s’est saisie de l’affaire et a mis la main sur le présumé coupable qui a avoué son crime. Il est déféré pour répondre de son crime.

Plus d'articles
Santrinos Raphaël extrêmement heureux : encore une nouvelle réconfortante pour l’artiste (photo)