in ,

Drame : une femme tue et prépare ses 2 enfants

C’est un véritable choc pour les populations de Badjengo dans l’arrondissement de Pitoa. Dans ce village situé au nord du Cameroun, un drame horrible et surréaliste a jeté le froid sur les habitants le mercredi 16 septembre 2020. Une femme a préparé ses enfants.

Salamatou, 24 ans, a égorgé ses deux fillettes de 2 ans et 6 mois et les a préparées. Apeurée, sa fille de moins de 4 ans, Aicha, a réussi à s’enfuir et à alerter le voisinage qui a sitôt fait appel aux forces de sécurité. La police s’est saisie de la dame déjà ligotée par la population qui l’accuse de sorcellerie. 

Elle empoche le jackpot après avoir joué 20 ans, voici son secret

« Lorsque nous sommes arrivés elle n’a pas caché ce qui s’est passé. Elle nous a dit qu’elle prépare le bouillon et qu’il s’agit de ses enfants qu’elle vient d’égorger. Nous étions tous stupéfaits », a confié aux enquêteurs l’une des voisines de la dame.

Dans des sceaux et des marmites du domicile de la jeune dame, la police a trouvé de la chair humaine ; des parties du corps du nouveau-né de 6 mois, égorgé à l’aurore, se trouvaient dans une marmite, déjà préparées. 

« Elle ne semble pas être gênée par ce qui vient de se passer. Ses voisins m’ont confié qu’elle avait des comportements suspects depuis quelques jours. Il a fallu que nous la ligotions parce qu’elle voulait faire bouillir le reste des corps », a fait savoir par téléphone le chef du village de BadjengoAlhadji Dairou.

Un chat sauve ses maîtres d’un incendie

Selon le voisinage, dame Salamatou a fait tout ça en l’absence de son époux, un jeune commerçant du village sorti tôt le matin. Elle a été conduite à la brigade.

Un témoin a déclaré que la femme demandait constamment de la nourriture à ses voisins et qu’elle aurait pu le faire à cause de la faim et qu’elle pourrait souffrir d’un problème mental, rapporte Ivoirematin.

« Nous n’avons pas encore débuté les auditions, tout ce que je peux vous dire, c’est qu’elle ne parle pas et est calme. Nous voulons lui laisser le temps avant de savoir ce qui est à l’origine de cet acte » a confié le commandant de la brigade de gendarmerie de Pitoa.

Un milliardaire décide de mourir fauché et fait don de toute sa fortune

Camer.be rapporte que les restes humains des deux enfants ont été transportés vers la morgue de l’hôpital régional de Garoua sur instruction du procureur de la république près des tribunaux de Garoua. Une enquête a été ouverte pour crime et infanticides.

 



Ad Carte Fidelyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Somalie : un nouveau Premier ministre nommé

La Casa de Papel saison 5 : Alicia ment-elle sur sa grossesse ?