in ,

Un milliardaire décide de mourir fauché et fait don de toute sa fortune

L’histoire de Charles ‘Chuck’ Feeney n’est pas commune. Le milliardaire de 89 ans, co-fondateur de la société Duty Free Shoppers, a fait don de sa fortune à des organisations caritatives, des universités et des fondations. 

En 1984, l’homme qui s’est engagé à mourir fauché avait créé une organisation appelée Atlantic Philanthropies. Sur le site, il est dit qu’elle « concentre ses dons sur des causes sanitaires, sociales et politiques publiques libérales en Australie, aux Bermudes, en Irlande, en Afrique du Sud, aux États-Unis et au Vietnam ». 

McDonald’s : des excréments trouvés après des analyses dans plusieurs restaurants de la chaine

Et c’est chose faite, car par l’intermédiaire de sa fondation, qui a fermé ses portes le 14 septembre, selon un calendrier établi de longue date, il a tout donné, soit plus de 8 milliards de dollars, indique Courrierinternational. 

« Nous avons beaucoup appris. Nous ferions certainement des choses différemment, mais je suis très satisfait. Je me sens très bien de faire cela sur ma fin de vie. Mes remerciements à tous ceux qui nous ont rejoints dans ce voyage. Et à ceux qui s’interrogent sur le don de son vivant : essayez-le, vous l’aimerez », a déclaré Feeney dans un entretien à Forbes.

France : ce recrutement d’Éric Dupond-Moretti va faire jaser

L’année dernière sur son site web, l’homme déclarait au sujet de ce type de don qu’il « ne voit pas de raison de retarder les dons alors que tant de bien peut être réalisé en soutenant des causes valables. De plus, c’est beaucoup plus amusant de donner pendant que vous vivez que de donner quand vous êtes mort. »

« Le processus – et surtout, les résultats – de l’octroi de cette richesse à de bonnes causes a été une riche source de joie et de satisfaction pour moi et pour ma famille… Les défis, même les revers, que j’ai rencontrés au cours de mes décennies d’engagement personnel dans la philanthropie sont pâles en comparaison de l’impact et de la profonde satisfaction personnelle », a-t-il confié dans une lettre adressée à Bill Gates au sujet de la philanthropie.

Le milliardaire Femi Otedola achète des Ferrari pour chacune de ses filles

L’ancien milliardaire avait amassé une fortune colossale en vendant notamment des produits de luxe dans les aéroports, “tout en menant une vie quasi monastique”, assure le magazine, qui indique qu’il vit dans un appartement, à San Francisco, “qui a l’austérité d’un dortoir de première année à l’université”.

Feeney “n’a plus rien” et il ne “pourrait pas être plus heureux”. Ce “plus rien” de Forbes et de Chuck Feeney, se chiffre tout de même à “près de 2 millions de dollars”, mis de côté pour vivre une retraite confortable. Et vivre ses derniers jours plus ou moins “fauché”.



Ad Carte Fidelyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Roi de Thaïlande : un nouveau scandale le rattrape

Football : bloqué par la covid-19, il gagne un match en coachant ses joueurs via Whatsapp