Un braquage bien élaboré à la sauce africaine par un gang de 3 femmes, a fait une victime au quartier Zone de Bouaké, en Côte d’Ivoire.

Selon les témoignages recueillis par le site Koaci, la scène se serait produite dans la matinée de ce lundi où la demoiselle G.P.Ruth y tenait en gérance un point de transfert d’argent.



Togo : qu’est devenue la nouvelle génération des “Nana Benz” ?

À en croire les informations reçues, l’étudiante en Lettre Moderne à l’Université Alassane Ouattara de Bouaké, a été la cible de 3 dames au dessein lugubre dont l’âge serait compris entre 35 et 55 ans.

Arrivées à son point d’Orange Money pour solliciter d’abord ses services à travers une transaction, la plus âgée d’entre les 3 femmes essaie quelques instants après de se familiariser avec la gérante.

Sortie polémique de Cristiano Ronaldo ; vers une sanction pour la star ?

Pendant ce temps, la moins âgée a pris garde à quelques mètres du coin avec le visage caché par son képi. Après des échanges, l’une des deux dames propose du biscuit à la tenancière des lieux, juste pour la distraire afin d’asperger le magasin avec un liquide (drogue) qui fera dormir la gérante jusqu’à ce qu’un client arrive et la trouve dans un état inhabituel avant d’alerter le voisinage.

Ainsi, ces 3 dames viennent d’opérer sans fanfare ni trompette et en pleine journée, un braquage magistralement orchestré en portant sur elles, plus de 1 million fcfa et des téléphones portables du point de transfert d’argent.

Togo : la tradition ancestrale des perles revient à la mode

Trouvée dans un état d’inconscience sévère, G.P.Ruth a été transférée à la maternité de Diézoukouamékro au quartier Zone pour une prise en charge sanitaire.