La sortie polémique de Cristiano Ronaldo contre l’AC Milan continue de faire parler en Italie. Ce mardi, elle fait même la une des trois quotidiens sportifs nationaux. L’attaquant portugais était rentré directement aux vestiaires dimanche soir après avoir été remplacé par Paulo Dybala à la 55e minute. Il avait ensuite quitté le stade avant même la fin du match que ses coéquipiers ont remporté sur le score de 1-0 grâce à un but de l’Argentin.

Juventus : ces chiffres de Cristiano Jr qui font rêver



Lundi, CR7 a tenté de rattraper le coup en postant un bref message sur Instagram : « Match difficile, victoire importante ! » Pas de quoi toutefois mettre un point final à l’histoire. Après la rencontre, l’entraîneur des Bianconeri, Maurizio Sarri, avait, lui, rapidement évacué le sujet : « Il y aura une discussion avec ses coéquipiers qui lui communiqueront leurs impressions. »

Jorge Mendes contacté pour apaiser la situation

En dépit des proportions prises par la polémique, la Juventus ne sanctionnera pas financièrement Cristiano Ronaldo, selon les informations de La Gazzetta dello Sport. Elle lui fera juste remarquer que ce type de comportement n’est pas admis au club. Pavel Nedved, vice-président du club très axé sur la discipline, devrait se charger de la mise au point. Une petite entorse à la règle pour préserver l’investissement de l’été 2018 (100 millions d’euros d’indemnité + 12 millions de bonus et un salaire de 31 millions annuels).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Partita difficile, vittoria importante! #finoallafine

Une publication partagée par Cristiano Ronaldo (@cristiano) le

De son côté, le journal Tuttosport rapporte les analyses d’experts portugais, qui ont décrypté les propos tenus par le Portugais au moment de sa sortie du terrain. Ce dernier aurait prononcé les mots « Porra Caralho » en regardant vers le banc. Une interjection vulgaire mais pas directement adressé à Maurizio Sarri, qui marque surtout la frustration du joueur, dans le dur ces dernières semaines. Ses performances récentes – un but en cinq matches – ne sont pas à la hauteur de sa réputation. Son genou, sur lequel il a reçu un coup il y a trois semaines à l’entraînement, pourrait expliquer cette méforme.

Le directeur sportif, Fabio Paratici, a également établi un contact avec Jorge Mendes, agent du quintuple Ballon d’Or, afin de favoriser un retour à la normale puisque Cristiano est actuellement avec la sélection portugaise. Et ce jusqu’à dimanche soir. Après viendra sûrement le temps du mea culpa. Car, toujours d’après La Gazzetta, ses coéquipiers à Turin attendent des excuses.