in ,

“Ebola Business” en RDC : le gouvernement va agir

Ce lundi 21 septembre 2020, le ministre congolais de la Santé a réagi suite à des interrogations des ambassadeurs des pays qui soutiennent financièrement la lutte contre le nouveau Ebola en RDC. Ces derniers dénoncent des incohérences dans l’utilisation des fonds.

« Le peuple congolais en a assez des pratiques de corruption », ont écrit dans un communiqué les ambassadeurs des Etats-Unis, du Canada et du Royaume-Uni, le 15 septembre dernier, de retour d’une mission conjointe sur les lieux de la nouvelle épidémie qui a fait 50 morts sur 124 cas.

En outre, l’ambassadeur du Canada, Nicolas Simard se demande : « A Mbandaka, il y avait plus de 4 000 membres du personnel qui étaient affectés à la réponse contre Ebola alors qu’on était à 120 cas seulement. Pourquoi 4 000 personnes ? ».

Afrique du Sud / Corruption : Jacob Zuma convoqué sur une date “non-negociable”

Le ministre a alors promis de lutter contre l’« Ebola Business ». Ainsi, 7 agents de santé ont déjà été présentés à la justice pour malversation présumée, a déclaré le ministre, Eteni Longondo dans un communiqué.

RDC / Fonction publique : les emplois fictifs dans le viseur de la justice

Les Etats-Unis ont affirmé avoir investi près de 600 millions de dollars pour lutter contre cette épidémie d’Ebola dans l’Est, la deuxième la plus grave de l’histoire. Le Royaume-Uni assure verser 250 millions de dollars par an pour soutenir le secteur congolais de la santé.

« Le total de l’aide au développement du Canada tourne autour de 135 millions de dollars canadiens (102 millions de dollars américains) », a avancé l’émissaire d’Ottawa.


Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Côte d’Ivoire / Présidentielle : les 1er jets de la désobéissance civile observés ce lundi 21 septembre

Pari sportif le PSG s’unit à un partenaire en Afrique

Pari sportif : le PSG s’unit à un partenaire en Afrique