EdF / Karim Benzema : Didier Deschamps répond sèchement à l’un de ses détracteurs

L’absence de Karim Benzema de l’équipe de France depuis maintenant 4 ans, ne cesse de créer plusieurs discussions controversées, Didier Deschamps étant constamment appelé à justifier son choix qui demeure incompréhensible pour plusieurs. L’attaquant du Real Madrid est même devenu un sujet de la campagne présidentielle à la Fédération Française de Football (FFF).

Michel Moulin, candidat à la succession de Noël Le Graët le 13 mars prochain, milite pour le retour du joueur chez les Bleus, quitte à passer outre l’avis de son sélectionneur et à le froisser. “Sur la gestion de Karim Benzema, qui est un grand attaquant, Didier Deschamps, c’est un salarié de la FFF. Si au-dessus de lui, on lui dit de faire jouer Benzema, il doit le faire jouer”, avait affirmé l’homme d’affaire au Figaro.

Cette sortie médiatique n’a pas échappé au sélectionneur qui lui a répondu ce lundi 18 janvier dans les colonnes du quotidien national : “Il y en a qui aiment faire le buzz… J’ai lu ses déclarations dans votre journal et je vais lui répondre, même si je sais qu’en le faisant, j’alimente la machine médiatique. Ça lui sert surtout à lui, car il sait qu’il sera repris en tenant de tels propos. Ce monsieur aurait dû faire acte de candidature pour le poste de sélectionneur”.

Et Deschamps d’ironiser : “Comme il a apparemment ses diplômes, il a peut-être une chance de me remplacer. Franchement, ce n’est pas sérieux. Et c’est mal me connaître. Je prends toujours mes décisions en mon âme et conscience, pour le bien de l’équipe de France. Regardez notre bilan chiffré sur le plan offensif. Rarement, peut-être même jamais, une attaque n’a fait preuve d’une telle efficacité que celle qui joue actuellement. Ça, c’est factuel même si peu en parlent…

Quant au retour de Benzema en sélection, il n’est pas pour demain. Le samedi 16 janvier, Deschamps était une nouvelle fois revenu sur cet épisode douloureux pour lui et son entourage : “Même si avec le temps ça s’apaise un peu, je ne peux pas oublier”, avait-il déclaré.

Plus d'articles
Coronavirus au Togo : de nouveaux lots de matériels médicaux réceptionnés ce dimanche 19 avril