Élections aux États-Unis : ces musulmans ont voté Trump et expliquent leur choix

Selon un sondage réalisé par l’Institute for Social Policy and Understanding en octobre, le soutien à Trump parmi les Américains musulmans est passé de 4% en 2016 à 14% cette année. Le HuffPost est allé à la rencontre de certains soutiens musulmans de Trump.

Najib Abdul-Haqq, 58 ans, a voté deux fois Trump. “Il a tenu ses promesses en ce qui concerne sa présidence, concernant les impôts, la réforme des prisons et le financement des collèges et universités historiquement noirs”. Najib soutient également ses “réglementations frontalières strictes parce que le travail des Noirs est le premier à souffrir de l’immigration illégale dans ce pays”. À ses yeux, Trump n’est “pas plus raciste” que les autres présidents avant Obama. 

Dans le Maryland, Ahmed Elzaree, estime que les démocrates “flattent les musulmans” pour obtenir leurs votes mais qu’aucune décision n’est jamais prise pour soutenir leurs communautés. “Donald Trump a ses défauts, mais je ne pense pas que Joe Biden se soucie plus des musulmans que lui.

Saba Ahmed, 35 ans, a, pour sa part, arrêté d’être démocrate parce que ses valeurs religieuses, et notamment son opposition à l’avortement, étaient en conflit avec le programme du parti. Elle est donc devenue républicaine. Désormais, elle n’a plus de conflit avec ses croyances. 

Ali Hamideh, 32 ans, mécanicien à New Yorkest contre les exigences locales en matière de vaccins. Selon lui, ils ont mis la santé de son enfant à mal. Alors il vote Trump pour protester contre le gouvernement démocrate d’Andrew Cuomo. “Je me sens en sécurité avec les politiques de Trump.” 

D’autres expliquent encore qu’ils votent Trump parce qu’il n’est pas intervenu militairement dans des pays à majorité musulmane. Selon les politologues, pourtant, Trump s’est rapproché d’une guerre avec la Corée du Nord ou l’Iran et les États-Unis ont largué plus de bombes en Afghanistan que jamais.

Similaires