in ,

Elizabeth II : cette phrase du prince Harry au sujet de Meghan qui a ulcéré la reine

La reine Elizabeth II aura échappé à de nombreuses bourrasques. Après l’affaire Epstein dans laquelle son fils le prince Andrew a été mêlé, jetant l’opprobre sur son clan doré, la monarque de 94 ans doit gérer les états d’âme de son petit-fils, le prince Harry.

Las de la pression et des nombreuses critiques à son encontre et celle de son épouse, Meghan Markle, le papa d’Archie a décidé de plier bagage, délaissant ses obligations de duc de Sussex. Désormais, c’est aux États-Unis que Meghan Markle et Harry écrivent un nouveau chapitre de leur vie, non sans quelques controverses, là encore. Mais outre-Manche, personne ne les oublie. Après leur intervention autour de l’élection américaine, les parents d’Archie ont provoqué les plus vives critiques de certains observateurs, choqués de les voir ainsi bafouer la traditionnelle réserve qui incombe à leur rang. Par ailleurs, certains évènements refont surface. Des évènements qui témoignent aujourd’hui de vives tensions qui, dès l’arrivée de Meghan Markle en Angleterre, ont abimé les liens qui unissaient les membres de la famille royale.

Le prochain à jeter un pavé dans la mare, c’est Robert Lacey. Dans son nouveau livre, Battle of Brothers : William and Harry, The Inside Story of a Family in Tumult, cet historien royal est revenu sur un moment sous tension, au cours duquel Elizabeth II n’a pu contenir son agacement. Pour cela, il faut revenir deux ans en arrière, en mai 2018. Quelques jours avant son mariage avec le prince Harry, Meghan Markle était au centre de toutes les attentions. Si bien que l’actrice américaine en aurait profité pour tenter d’imposer certains de ses désirs. Ainsi, elle n’aurait pas vraiment accepté le fait de ne pouvoir porter la tiare de son choix lors du grand jour.

D’après Robert Lacey, c’est à ce moment-là que le prince Harry serait intervenu, sous l’œil de nombreux témoins. « Ce que Meghan veut, Meghan l’obtient » aurait lancé le fils du prince Charles et de Lady Diana. Un court extrait de ce livre explosif dévoilé par le Miror, dans lequel Robert Lacey fait état des vives tensions qui s’étaient alors installées entre le prince Harry et Elizabeth II : « Sa Majesté n’a pas approuvé » assure-t-il, expliquant que la reine aurait alors sèchement répondu au prince Harry : « Meghan ne peut pas avoir ce qu’elle veut. » Un échange houleux qui a précédé bien d’autres discussions électriques.

Source : Voici




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Eliminatoires CAN 2021 : les Eperviers du Togo évoquent leurs chances de victoire contre l’Egypte

Facebook : Instagram visé par une enquête en Europe