in ,

Elizabeth II : cette règle qu’elle a écrasée au profit des enfants de Kate et William

Les enfants du prince William et de Kate Middleton n’étaient pas censés bénéficier des titres de “prince” et “princesse”. George, Charlotte et Louis peuvent pour cela remercier leur arrière-grand-mère, la reine Elizabeth II. 

Retour en arrière il y a deux ans et demi, en avril 2018. Le duc de Cambridge le prince William et son épouse la duchesse de Cambridge Kate Middleton ont attendu quatre jours, avant d’annoncer le nom de leur troisième enfant. Et finalement, on apprenait que le couple royal a décidé de prénommer son troisième enfant Louis Arthur Charles.

Étant donné qu’il a un titre royal, Louis sera officiellement appelé Son Altesse Royale Prince Louis de Cambridge. Cependant, à la base, le prince Louis ne devait pas avoir ce titre, qui lui a été donné grâce à son arrière-grand-mère, la reine Elizabeth II. Comme le rapporte L’Express, la reine d’Angleterre est volontairement intervenue sur la dénomination “prince”, en écrasant une règle mise en place par le roi George V

En 1917, le souverain avait ordonné de nouvelles règles, stipulant que les membres de la royauté ont le droit de porter des titres… seulement cela ne concernait pas tous les membres. Le roi George V a décidé que les enfants du roi ou de la reine d’Angleterre deviendraient officiellement princes et princesses, tout comme les petits-enfants, dans la lignée masculine. 

Mais cette règle ne concernait pas les arrière-petits-enfants. La question s’est donc posée quand le prince George est né, en juillet 2013. Il était déjà établi que le fils aîné du prince William et de Kate Middleton allait devenir un jour roi d’Angleterre plus tard… Seulement à sa naissance, il n’avait pas le droit de bénéficier du titre de prince, à cause de la loi imposée par le roi George V. La reine Elizabeth II est donc intervenue, afin que son arrière-petit-fils George puisse bel et bien bénéficier de son titre de prince. Et la souveraine ne s’en est pas arrêtée là, puisqu’elle a fait en sorte que cette règle s’applique aussi aux autres enfants du prince William et de Kate Middleton, Charlotte et Louis.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Kris Jenner accusée de harcèlement sexuel par un garde du corps

Racisme / Equipe de France : Deschamps esquive le débat