in ,

Emmanuel Macron : des messages classés secret défense bientôt dévoilés ?

Au lendemain du discours d’Emmanuel Macron concernant la mise en place d’un couvre-feu en Île-de-France et dans huit autres métropoles françaises, des perquisitions ont été opérées aux domiciles de l’ancien Premier ministre, Edouard Philippe, ainsi que de trois ministres, Olivier Véran, Agnès Buzyn et Sibeth Ndiaye, dès six heures du matin ce jeudi 15 octobre. 

Jérôme Salomon et Geneviève Chêne, respectivement directeur général de la Santé et directrice générale de Santé publique France, ont également été touchés par ces perquisitions. Plus d’une centaine de policiers, enquêteurs et gendarmes ont été mobilisés pour cette opération afin de saisir les ordinateurs et téléphones portables des personnes concernées dans l’enquête portant sur la gestion du coronavirus par le gouvernement.

Les forces de l’ordre ont effectué des copies d’ordinateurs et des boites mail, mais pas seulement. Ils ont également récupéré les données de leurs téléphones portables : “Y compris des messageries cryptées et donc des messages avec le président de la République”, a précisé une source dans l’entourage du ministre à Marianne. Le téléphone ministériel crypté d’Olivier Véran, a quant à lui été saisi et placé sous scellé. 

Une source gouvernementale a même ajouté au média : “Ce qu’il contient est couvert par le secret défense, comme tout ce qui touche au conseil de défense.” De son côté, un spécialiste a indiqué qu’un tri de ces informations sera d’abord opéré : “C’est la commission qui devra faire le tri des données saisies pour que les juges n’aient pas accès aux informations secret défense.

Même si des messages classés secret défense avec le président de la République font surface et prouvent d’une quelconque manière qu’Emmanuel Macron est impliqué, un avocat déplore la situation et explique : “Le comble dans cette enquête, c’est que le président de la République a piloté en personne la crise du Covid, mais que l’article 67 de la constitution le protège de toute poursuite ! Alors pourquoi enquêter sur ses conversations avec son Premier ministre et ses ministres qui n’ont, à l’évidence, rien décidé sans son aval ! ” L’enquête promet d’être sous haute tension alors que la pandémie de coronavirus continue de faire rage en France et partout dans le monde. 

Source : Gala



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

USA / Présidentielle 2020 : Shaquille O’Neal vote pour la première fois de sa vie

Togo / Affaire de 20k : Clachou, une star malgré elle ?