Entre Deschamps et Benzema, Christophe Dugarry choisit son camp

La bisbille entre Kartim Benzema et Didier Deschamps se poursuit et Christophe Dugarry a clairement choisi son camp.

La presse espagnole traite la mise à l’écart de Karim Benzema en équipe de France de « crime ». Vincent Moscato exige du buteur français qu’il présente des excuses « où qu’il dégage ».

L’affaire Benzema n’est décidément pas un sujet où l’on peut faire valoir sa neutralité… Quid de Christophe Dugarry ? L’ancien coéquipier de DD en Bleu a lui aussi choisi son camp et il regrette amèrement la non-présence de la « Formule 1 » du Real chez les Tricolores.

« DD et Karim ont une immense fierté »

« Il est exceptionnel ! Quatre Ligues des champions (2014, 2016, 2017, 2018), un but tous les deux matches, onze ans au Real, c’est juste incroyable. J’ose espérer que le sélectionneur et lui seront capables de mettre un peu d’eau dans leur vin. Mais j’en doute ! Ils ont une immense fierté, ils ont l’air tellement loin l’un de l’autre, mais l’équipe de France en aurait besoin. C’est un ordinateur, Benzema. Il comprend le foot. Il est brillant d’intelligence de jeu, il ne perd pas un ballon, il donne le tempo au match, il mène l’attaque, finit les actions, pied droit, pied gauche, de la tête. C’est l’attaquant français le plus complet qu’on n’ait jamais eu ! », a analysé Dugarry dans L’Equipe au sujet de « Benzebut », auteur notamment d’une volée magnifique contre Chelsea (1-1) mardi soir, en demi-finales de la Ligue des Champions.

Avec football365

Plus d'articles
« La mesure donne déjà de bons résultats », Buhari se prononce sur la fermeture de ses frontières