in

Etats-Unis : décès de la doyenne de la cour suprême, Ruth Bader Ginsburg

Icône de la gauche américaine, figure progressiste, Ruth Bader Ginsburg juge et doyenne de la cour suprême américaine est décédée le vendredi 18 septembre 2020 à 87 ans.

Nommée par le président démocrate Bill Clinton, la juge avait ouvert la voie à une intense bataille politique, à moins de deux mois de la présidentielle.

Etats-Unis : Barack Obama annonce la sortie de son nouveau livre

 

Ruth Bader Ginsburg est morte des suites d’un cancer du pancréas, entourée par sa famille, a annoncé la plus haute juridiction des Etats-Unis dans un communiqué. Fragile depuis quelques années, cette championne de la cause des femmes, des minorités ou encore de l’environnement avait été hospitalisée à deux reprises cet été et sa santé était suivie de près par les démocrates qui craignent que le président Donald Trump s’empresse de nommer son successeur.

États-Unis : des oiseaux meurent par milliers, sans explication

La Maison Blanche n’a pas immédiatement réagi, mais l’inquiétude s’est rapidement exprimée dans l’opposition. Quelques instants à peine après l’annonce de son décès, le chef des démocrates au Sénat Chuck Schumer a salué une “géante de l’Histoire américaine” mais demandé à ne pas précipiter le choix de son successeur.

“Le peuple américain doit avoir son mot dans la sélection du prochain juge de la Cour Suprême. Son poste ne doit pas être attribué tant que nous n’avons pas un nouveau président”, a-t-il tweeté.

États-Unis : la famille de Breonna Taylor, l’infirmière noire tuée par la police dédommagée financièrement

Selon la radio NPR, elle avait elle-même confié ses dernières volontés à sa petite-fille, Clara Spera. “Mon voeu le plus cher est de ne pas être remplacée tant qu’un nouveau président n’aura pas prêté serment”, lui a-t-elle dicté quelques jours avant sa mort.

Soucieux de galvaniser les électeurs de la droite religieuse, Donald Trump a déjà publié une liste de juges conservateurs, pour la plupart opposés à l’avortement et favorables au port d’armes, dans laquelle il choisira le prochain sage de la Cour suprême.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Togo : Des enfants enlevés par un Hindou à Kpomé ? ; les précisions de la police nationale

Togo : Des enfants enlevés par un Hindou à Kpomé ? ; les précisions de la police nationale

Coronavirus l’Afrique du Sud franchit le cap des 500.000 cas positifs

Afrique du sud : nouvelle vague de violence contre les étrangers ?