in

États-Unis : Donald Trump confond les dates des 2 guerres mondiales

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, annonce la création d'un commandement de l'espace, à Washington, le 29 août 2019

Lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, le président américain s’est mélangé les pédales sur les dates des deux guerres mondiales. Interrogé sur l’épidémie de Covid-19 aux États-Unis, Donald Trump a semblé confondre les conflits mondiaux.

Trump évacué par le Service Secret en pleine conférence de presse (vidéo)

“La chose qui s’en rapproche le plus, disent-ils, c’est la grande pandémie de 1917. C’était terrible de perdre de 50 à 100 millions de gens, et cela a probablement mis fin à la Seconde Guerre mondiale. Tous les soldats étaient malades. C’était une situation terrible”, a-t-il lancé aux journalistes.

Covid-19 : la barre des 20 millions de cas dépassée dans le monde

Avec cette déclaration, Donald Trump commet une double confusion historique. La grippe espagnole s’est répandue de 1918 à 1919, et n’a pas officiellement mis fin à la guerre. L’entrée en guerre des Américains en 1917, conjuguée aux défaites allemandes, a conduit à la signature de l’armistice du 11 novembre 1918.
Contrairement à ses propos, cette pandémie ne s’est pas déclarée à la Seconde Guerre mondiale (1939-1945) mais plutôt à la fin de la Première (1914-1918). Interrogé par USA Today, un responsable de la Maison Blanche assure que Donald Trump parlait plutôt de la Première Guerre mondiale. 

Coups de feu près de la Maison-Blanche : Melania Trump a déjà fait ses valises

Selon le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies, le déploiement de soldats durant cette guerre a vraisemblablement contribué à la propagation de la grippe espagnole en raison des mouvements de population.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Andrea Pirlo : l’Italien réorganise déjà la Juve

Ousmane Dembélé et le fils d’un ex joueur français se clashent sur les réseaux sociaux