États-Unis : l’avenir de Trump en cas de défaite contre Biden

Dans ses propos tout au long de la campagne présidentielle, Donald Trump n’a jamais envisagé la défaite face à Joe Biden. Mais à quoi pourrait ressembler sa vie s’il venait à être privé d’un second mandat ?

Trump évoque régulièrement sa vie d’avant la politique avec nostalgie. À l’heure de la reconversion, Donald Trump pourrait être de nouveau tenté par le petit écran. Si son nom comme promoteur immobilier était connu dans les années 80 et 90, c’est l’émission “The Apprentice” qui lui a permis de pousser la porte de tous les foyers américains.

Co-producteur de cette émission de télé-réalité qu’il a présentée entre 2004 et 2015, il a réussi, en dépit des hauts et des bas de son empire immobilier, à projeter une image d’homme d’affaires à poigne et charismatique. Dans une grande salle de réunion de la Trump Tower, le magnat de l’immobilier recevait les candidats et en écartait un par émission, en usant de sa phrase devenue rituelle : “You’re fired” (“Vous êtes viré !“).

Un tout autre scénario moins plaisant pourrait arriver. Une fois la Maison Blanche quittée, l’horizon judiciaire de Donald Trump pourrait s’assombrir significativement. À New York, il est visé par deux enquêtes qui pourraient chacune lui valoir des poursuites.

La première, pénale et initiée par le procureur de Manhattan, Cyrus Vance, vise de possibles faits de fraude fiscale, d’arnaque à l’assurance et manipulations comptables. La seconde, civile, a été lancée par la procureure de l’Etat de New York Letitia James et cherche à déterminer si la Trump Organization a menti sur la taille de ses actifs pour obtenir des prêts et des avantages fiscaux.

Similaires