in

États-Unis : Nancy Pelosi aurait-elle violé la loi en déchirant le discours de Donald Trump ?

 

Nancy Pelosi a manifesté de façon spectaculaire, mardi, son désaccord avec Donald Trump en déchirant ce qui semblait être une copie de son discours sur l’état de l’Union, prononcé devant le Congrès. Selon Donald Trump, Nancy Pelosi a “transgressé la loi” en détruisant “un document officiel”. “Je pense que c’est quelque chose de terrible. (…) C’était vraiment irrespectueux pour la Chambre (des représentants, NDLR), pour le pays”, a affirmé le dirigeant.

Procès en destitution de Donald Trump : la ligne de défense de ses avocats

 

Toutefois, la loi ne donne pas vraiment raison au président. Interrogé par The Hill, Glenn Kirschenner, un ancien procureur fédéral américain, a indiqué que si la loi fédérale interdit bien la destruction de documents gouvernementaux, cela ne s’applique pas à une photocopie d’un discours présidentiel.

“La loi n’a pas vocation à criminaliser la destruction de copies de documents de cérémonies”, abonde un autre spécialiste.

Les États-Unis annoncent avoir éliminé Qassem al-Rimi, chef d’Al-Qaïda sur instructions de Donald Trump

 

Nancy Pelosi, invitée à s’expliquer sur son geste, avait déclaré après le discours que “compte tenu des alternatives, c’était la chose la plus courtoise” à faire pour marquer son désaccord avec les déclarations du président.



Coronavirus en Afrique : une inquiétude justifiée ?

Économie : le Togo, un modèle pour le Burkina Faso

Togo / Fonction publique : le ministère de l’environnement recrute (5 février 2020)