in ,

États-Unis : un chauffeur noir FedEx en larmes après s’être fait insulter et cracher dessus

Alors que le mouvement “Black Lives Matter” continue à prendre de l’ampleur après la mort de Georges Floyd, un chauffeur noir de l’entreprise FedEx affirme avoir été victime d’acte raciste dans l’Ohio. Un homme blanc l’aurait insulté et craché dessus alors qu’il faisait son travail.

Meurtre de George Floyd : Lady Gaga qualfie Donald Trump de “fou raciste”

Dans une vidéo partagée sur Facebook, Brandon Brackins raconte ce qui lui est arrivé en s’adressant à ses amis. « J’ai marqué un stop, j’attendais pour sortir. Il y avait une file de voitures qui attendaient derrière moi. Quand je suis allé chercher un paquet à l’arrière du camion, un abruti a accéléré en arrivant vers moi. Il m’a presque foncé dedans, m’a traité de nègre et m’a craché dessus », a-t-il raconté, les larmes aux yeux.

« Pourquoi tant de haine? », s’est-il demandé. « J’ai plus envie de faire quoi que ce soit maintenant, je ne peux plus prendre la route », a-t-il ajouté.

FedEx a déclaré mardi 16 juin qu’elle était “attristée et indignée après qu’un des employés de la société de livraison a signalé un incident racial dans une vidéo émotionnelle publiée sur les réseaux sociaux”. La compagnie a confirmé avoir porté plainte.

[Vidéo] Cardi B annonce la sortie d’un nouveau single

L’avocat de première instance Ben Crump a condamné ce qui est arrivé à Brandon. « Vivre des actes de racisme est émotionnellement, mentalement et même physiquement traumatisant. Monsieur Brackins, merci d’avoir partagé cela. Nous sommes avec vous, contre les maux du racisme, des inégalités et de la discrimination », a-t-il écrit sur Twitter.

À son tour, la police de l’Ohio a lancé un avis de recherche pour retrouver l’auteur de cet acte raciste.



0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaire

Quand Donald Trump pensait que la Finlande était en Russie

Coupe d’Italie / Juventus : Sarri « très fâché » après la finale perdue