Être amoureux, sauverait les alcooliques

L’idée est répandue chez les personnes ayant une grande prédisposition pour l’alcool qu’ils le prennent pour ‘y noyer leur souci’. Mauvaise analyse, ils devraient plutôt tomber amoureux ! Selon une récente étude intitulée, ‘Le risque d’abus d’alcool est modéré par les partenariats romantiques’, réalisée sur 1200 jumeaux et publiée dans la revue Addiction, être accompagné dans la vie provoquait une baisse de l’alcoolisation chez les deux sexes. Le lien entre la prédisposition génétique et la tendance à consommer de l’alcool, … Lire la suite de Être amoureux, sauverait les alcooliques