in ,

Explosions à Beyrouth : des fonctionnaires du port, dont le directeur, en détention

Dans le cadre de l’enquête sur l’explosion dévastatrice mardi 4 août d’un entrepôt renfermant des tonnes de nitrate d’ammonium, le procureur militaire Fadi Akiki a annoncé qu’au moins 16 fonctionnaires du port de Beyrouth et des autorités douanières ont été placés en détention. 

Togo : Lofty Farm, l’entreprise de tilapia qui brave la crise liée au coronavirus

Il s’agit de « responsables du conseil d’administration du port de Beyrouth et de l’administration des douanes, ainsi que des responsables des travaux d’entretien et des [ouvriers] ayant effectué des travaux dans le hangar numéro 12 », où étaient stockées les tonnes de nitrate d’ammonium, a précisé le procureur dans un communiqué. Le directeur du port, Hassan Koreitem, est compté parmi les détenus, a annoncé la télévision libanaise LBC. 

À Beyrouth, Emmanuel Macron affirme que sans réformes « le Liban continuera de s’enfoncer »

Le gouvernement a décidé précédemment d’assigner à résidence le personnel administratif du port sinistré jusqu’à que soit établie la culpabilité de la double explosion qui a endommagé la moité de la capitale libanaise. 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

45e Session de l'APF Guillaume Soro débouté par la justice française

Candidature de Ouattara : Soro Guillaume convoque une réunion d’urgence

Covid-19 : les ventes de Nintendo en forte croissance